longboard

Le skateboarding a énormément évolué au cours de ces dernières années. Si la plupart des skateurs souhaitaient simplement réaliser des tricks au début des années 2000, aujourd’hui nombre d’entre eux s’intéressent au cruising, au dancing et au downhill. Des pratiques qui les obligent à se munir d’un skate longboard. Mais encore faut-il bien choisir sa planche.

Les caractéristiques d’un skate longboard pour le cruising

Le carving est une pratique destinée à retrouver les sensations qu’on ressent en faisant du surf. Les longboard taillés pour cette discipline sont pourvus de trucks hauts avec une amplitude de 50 °.

Ces éléments sont également assez espacés. Tout a donc été pensé pour que vous ayez l’impression de surfer sur le bitume. D’ailleurs, il faudra « pomper » légèrement pour que le skate avance. La planche est habituellement faite en fibre de bambou ou en érable. Chez certains modèles, on retrouvera aussi une couche de fibre de verre octroyant un peu de souplesse à la planche. Le deck sera également plus ou moins bombé et la planche a une forme allongée pour se terminer en queue de poisson.

Un skate longboard pour le dancing : que choisir ?

Détromptez-vous ! Le dancing ne consiste pas à danser. Il s’agit d’effectuer différentes figures pendant ses déplacements. Les longboards pensés pour cette pratique sont particulièrement longues.

Le deck fera bien plus de 100 cm et ses extrémités (le nose et le tail) sont également assez longues pour faciliter les tricks les plus prisés. Comparé à un carver, une planche pour le dancing sera bien plus symétrique. Toujours est-il que vous trouverez des modèles pintails (en queue de poisson) plus courts. Son comportement se rapprochera de celui d’un sktakeboard traditionnel. Les trucks seront mi-hauts et une amplitude de 50 °. Si vous vous tournez vers un longboard pour dancing, assurez-vous que celle-ci soit suffisamment large pour plus de stabilité.

Un longboard skate pour le downhill : les points à considérer

Le downhill consiste à dévaler les pentes à toute vitesse. Ici, vous serez confronté à des longboard de toutes les formes et de toutes les tailles. Seulement, pour pouvoir exceller dans le downhill, on privilégiera la stabilité. Ainsi, la planche sera montée sur des trucks assez bas. Ceux-ci ne pivoteront que sur 40 à 44 °. Voilà pourquoi le longboard ne permettra pas forcément de prendre des virages serrés. Pour un parfait contrôle sur la planche, les extrémités sont légèrement révélées. La zone qui accueillera vos pieds sera légèrement affaissée. Chaque mouvement du skateur permettra de contrôler le mouvement de la planche lancée à pleine vitesse.

Combien coûte un longboard ?

Dénicher un longboard pas cher skate est à la portée de tout le monde. Puisque les offres se diversifient, vous trouverez également une grande diversité de magasin. À ce jour, le prix d’un longboard varie entre 50 et 300 €. Seulement, prévoyez au moins 100 € pour mettre la main sur une planche de bonne facture. Nous vous encourageons cependant à vous procurer un longboard issu d’une marque réputée pour ne citer qu’Elements, Etnies ou Globe.